1. .
    fr. doğan katiller

    keny arkana'nın divers titres albümünden bir yorum. kayna samet ile düet yapmıştır.

    Kayna Samet:

    30 Septembre 98, j'en peux plus d'attendre le juge va rendre son
    verdict,
    4 ans déjà que je purge ma peine ouais et que je répond présente à
    l'appel.
    Je voulais pas me sentir exclue
    Sa sentait le plan foireux ouais et moi je l'avais prévenu.
    Putain merde mais j'avais pas le choix
    Je pouvais pas le laisser partir sans moi.
    On me regarde de la tête aux pieds ouais
    Et je sais qu'on parle de moi comme une tueuse née.
    Ouais ça y est on me demande de me lever.

    Refrain :
    J'ai rien à dire moi, j'voulais être libre,
    Vivre hors la loi, on voulait pas de tout ça.
    On voulait se faire justice ouais,
    Vivre sans nous mettre à genoux pour nos droits ouais,
    On voulait pas tous ça.

    Kayna Samet:

    23 piges, voilà condamnée à presque autant il me reste que le silence
    comme allié,
    On voulait pas en arriver là, ouais les calibres devait pas nous servir
    à ça.
    20 minutes ou tout c'est enchaîné, cavale sans issue là où mon coeur
    m'a trainée,
    J'ai pas réfléchi, j'ai tiré dans le tas.
    Je crois je voulais juste être à la hauteur.
    Et je refuse d'être celle qu'on décrit,
    5 morts sur la conscience, quelque lettre qu'on m'écrit c'est tous
    ce qui me reste,
    C'est pas tous se qu'on c'était promis

    Refrain :

    Keny Arkana :

    Non, nous tout s'quon voulait c'était vivre, libre, ensemble et sans
    devoir
    S'plier devant la vie qu'on nous impose, on s'l'était promis tant
    de fois
    Et pas par manque de Foi mais d'oxygène comme une envie d'hurler
    C'était nous deux contre leur système, c'était nous deux et tu
    m'lavais juré
    Mais m'voila seule face aux flics aux juges et a tout s'monde
    A l'opinion qui souhaite ma mort et aux journaux qui m'traitent de
    monstre
    Notre cri d'colère nous a dépassée
    Pourtant nos rêves on y croyait et en quelques minutes c'est tout qui
    c'est cassé
    On voulait juste la liberté dans s'monde ou la justice n'y est plus
    On a voulu nous stopper tous s'est enchaîner ça a tiré! pourquoi ?
    j'sais plus!
    Mais fallait qu'on s'defende on pouvait pas s'laisser avoir
    Cinq personnes se sont fait descendre dont toi mort avec mon espoir
    On voulait pas tout ça, on voulait pas tout s'sang,
    On voulait vivre avec un grand V, ouais juste nous, sans lois, ni
    barrière m'voila en cage,
    et j'suis pas celle pour qui on m'prend
    Qu'on m'laisse seul dans ma tête j'parlerais pas, t'façon personne
    peut comprendre !

    Refrain :
    1 ... la paz